• Thierry Devresse

Quelle société de leasing a-t-elle dans son configurateur un TCO pour le budget de mobilité ?



De nombreuses sociétés me demandent quelle société de leasing a un configurateur qui leur permet de sélectionner une voiture sur base du TCO du budget de mobilité. La question est cruciale car elle va pouvoir éviter d'alourdir la procédure d'achat.


Il y a beaucoup de façons de calculer le TCO d’une voiture de société mais Le TCO du budget de mobilité est le seul à être défini dans la loi.


Le TCO du budget de mobilité est la somme de tous les coûts qu’une société a concernant une voiture de société. Certains de ces coûts sont connus et calculables par le configurateur d’une société de leasing alors que d’autres sont inconnus par la société de leasing.


Quels sont les coûts qui entrent dans le TCO du budget de mobilité ?

  • Le financement du véhicule et de ses options (y compris la borne de rechargement au domicile du conducteur si d’application).

  • Les réparations, La maintenance, Les pneus

  • Les assurances (Responsabilité civile, omnium, défense en justice et assurance chauffeur)

  • L’assistance routière

  • La gestion faite par la société de leasing

  • Le carburant (moyenne en litres pour le volume donné dans le contrat) et/ou l’énergie électrique (moyenne en KW pour le volume donné dans le contrat)

  • La taxe d’immatriculation et la taxe de roulage

  • La redevance CO²

  • Les franchises et les dégâts de fin de contrat.

  • Les autres frais propres à l’entreprise (parking, car wash, gestion du gestionnaire de flotte, navette domicile-travail en transports publics, etc.)

  • La TVA non-récupérable sur tous ces postes

  • La taxe sur les dépenses non-admises de tous ces postes

Tous ces coûts s’ajoutent les uns aux autres : il n’y a pas de soustraction dans cette formule du TCO.


Mission impossible ? Pas vraiment !

Si le configurateur permet à une société de fournir ses paramètres et ses coûts il serait possible à ce configurateur de calculer exactement le TCO d’une voiture configurée.


Le configurateur « minimum »

Si le configurateur ne permet pas au client de fournir tous ses coûts et ses paramètres il pourra calculer un TCO de base auquel le client devra les ajouter lui-même. Comme les coûts clients peuvent être totalisé en un seul montant moyen par mois ce TCO de base pourra « faire le job ».


Cependant, ce configurateur de base devrait, au minimum, prendre en compte quelques paramètres propre à la société afin de calculer correctement la TVA non-récupérable et la taxe sur les dépenses non-admises. Ces paramètres sont : le régime TVA du client et son taux d’imposition.


Les autres paramètres comme le cout du carburant, de l’électricité sont bienvenus mais on pourrait accepter un prix moyen standard. Ceci n’est cependant pas idéal quand on connait les différences de prix concernant l’électricité d’un client à l’autre.


Le configurateur minimum calculera les points suivants :

  • Le financement du véhicule et de ses options (y compris la borne de rechargement au domicile du conducteur si d’application).

  • Les réparations, La maintenance, Les pneus

  • Les assurances (Responsabilité civile, omnium, défense en justice et assurance chauffeur)

  • L’assistance routière

  • La gestion faite par la société de leasing

  • Le carburant (moyenne en litres pour le volume donné dans le contrat) et/ou l’énergie électrique (moyenne en KW pour le volume donné dans le contrat)

  • La taxe d’immatriculation et la taxe de roulage

  • La redevance CO²

  • La TVA non-récupérable sur tous ces postes

  • La taxe sur les dépenses non-admises de tous ces postes

Le client ajoutera lui-même les points suivants :

  • Les franchises et les dégâts de fin de contrat.

  • Les autres frais propre à l’entreprise (parking, car wash, gestion du gestionnaire de flotte, navette domicile-travail en transports publics, etc.)


Le configurateur « idéal »

Si le configurateur autorise le client à fournir tous ses paramètres il pourra calculer le TCO du client pour le budget de mobilité. Il s’agit toujours d’une estimation car calculer les coûts réels d’un contrat à l’avance est vraiment une mission impossible.

Voici les tous les paramètres nécessaires :

  • Le prix moyen des carburants (diesel, essence et électricité)

  • Pour les véhicules hybrides le ratio d’énergie fossile/électricité (mais ces véhicules sont presque condamnés à court terme…)

  • Le montant moyen des franchises par voiture/mois*

  • Le montant moyen des dégâts de fin de contrat par voiture/mois*

  • Les autres frais propres à l’entreprise par voiture/mois*

  • le régime TVA du client et son taux d’imposition

* Tous ces coûts peuvent aussi être globalisé dans un seul paramètre « autres coûts propre au client».


Comme vous le voyez, ce n’est pas une mission impossible. Je sais que quelques entreprises de leasing ont déjà le configurateur minimum mais je préfère qu'elles le disent elle-même.


J'espère qu'elles vont nous informer en commentaire de ce blog: le configurateur idéal sera peut-être bientôt là !


13 vues0 commentaire